Kadhafi en France : mon ami Sarkozy

Publié le par Moonbloggeur

kadhafisarkozy.jpgLe colonel Kadhafi, Président de la Lybie, sera en visite officielle en France à partir du 10 décembre.

Quoi de plus normal, me direz-vous, que d'acceuillir en grandes pompes un chef d'état d'un pays ami, avec qui on a, depuis l'affaire des infirmières bulgares, retrouvé des affinités pour le meilleurs et pour le pire ? La dernière visite de Kadhafi à Paris remonte à 1973, quelques jours après le cessé le feu dans la guerre israélo-arabe. Georges Pompidou, avait su tirer profit de cette visite en vendant 140 avions Mirage. Nicolas Sarkozy aura donc l'occasion de montrer qu'il est un grand chef d'état, ami avec tout le monde, même des plus terrifiants ...

Après avoir félicité son ami Poutine lors des élections législatives en Russie, sans dire quoi-que se soit sur l'arrestation incroyable de Kasparov, simplement pour s'être opposé politiquement au chef de l'état russe, Sarkozy continue donc dans la foulé, en recevant un des plus grand terroriste encore au pouvoir en Afrique. On sait également que les tortures dans les prisons lybiennes sont légions. Alors que les autres pays de l'union européenne ont décidé de boycoter ce genre de visite, notre président, sous prétexte de vendre le nucléaire français aux plus offrants, continue de jouer avec le feu.

L'argent est donc devenue le dictateur de la France, bien au dessus des droits de l'homme. Qui a dit que l'argent n'avait pas d'odeur ?

PS : aux dernières nouvelles, le colonel Kadhafi se rendra aussi sur la tombe du Général de Gaulle. mais, c'est vrai, la Lybie est une ancienne colonie de l'Italie de Mussolini. De là à dire que Kadhafi se prend pour le Général ...

Publié dans Sarkoland

Commenter cet article

BCT 12/12/2007 09:55

Drixxé c'est très vrai mais cela ouvre sur deux autres débats. - Est-on obligé de faire les mêmes conneries que les autres ?Je pense qu'on peut participer au développement d'un pays, comme la Lybie, pourquoi pas, mais en exigeant un certain nombre de choses, suivez mon regard, et en commerçant sur des projets pacifiques et humains (Hôpitaux, structures,...).- Par ailleurs, si nous ne voulons plus vendre des armes il faudra doubler voire tripler les impôts en France.Je crois qu'il est urgent d'assénir toute notre manière de faire de la politique internationale. Je regrette, malgré tout, l'idée qu'avaient les Chirac et Mitterand et autres, sans bien sûr être béat. Ils étaient aussi pragmatiques (dans le sens le plus détestable et le plus noble) et essayaient de préserver les intérêts français, MAIS, il est quand temps de donner du sens à notre politique diplomatico-mercantile.

Moonbloggeur 12/12/2007 08:54

@ Drixxé :Mais Sarkozy et Kadhafi sont-ils des hommes politiques ou des hommes d'affaires ?

drixxé 11/12/2007 19:45

Les autres pays (même de l'union européenne) ne se privent pas pour vendre du matériel (civil&militaire a des pays d'Afrique, a la Lybie entre autre) alors pourquoi la france n'aurait pas une part du gâteau ... ?Si on ne leur vend pa, d'autres le feront sans remords, autant que ce soit nos entreprises qui travail.Ne pas mêler les affaires avec la politique...

BCT 08/12/2007 14:54

L'Afrique se retrouve encore être le terrain de jeu de tous les Mr Jekill et Mr Hide de ce monde, chinois, lybiens, français et américains...Qui va gagner ? Et les peuples dans tout ça... Tiens ce matin j'ai acheté du café Rwandais...Je ne sais plus pourquoi ?

AnaxaG 07/12/2007 22:35

J'arrête de payer mes impôts.