Le Grand Bûcher de France Bleu Orléans est-il menacé ?

Publié le par Moonbloggeur

mathieumaillardcensure.jpg"Les rumeurs et les humeurs d'Orléans".

Voilà l'accroche du Grand Bûcher, l'émission la plus décapente du "PRO", le Paysage Radiophonique Orléanais, présentée depuis la rentrée par Mathieu Maillard (et le lundi par Christophe Dupuy), sur France Bleu Orléans. Du lundi au vendredi, de 18h à 19h, des polémistes triés sur le volet débatent sur le gril de l'actualité du jour, qu'elle soit sportive, people ou politique.
Mourad Guichard de Libération, Richard Ramos, Jean-Paul Morat, Monique Lemoine ou les blogueurs Fansolo et Miguel Teixeira (pour ne citer qu'eux) sont parmis les invités qui chauffent les fins de journées des ondes de LA radio locale orléanaise.
Emission déjà culte, elle est  devenue incontournable pour beaucoup d'auditeurs. Monstjeandebraye.com, en proposant de l'écouter ici via un player audio, s'en est d'ailleurs plusieurs fois fait l'écho.

Mais la rumeur est en train de rattraper l'émission. Depuis quelques jours, on l'a dit menacé. Mathieu Maillard serait sur la sellette. La campagne des municipales est passée par là. L'émission ne plairait pas à la nouvelle direction régionale, qui se serait promis de liquider le Grand Bûcher à la rentrée prochaine, malgré le soutien du nouveau directeur local de France Bleu Orléans, Stéphane Deschamps.

Alors, rumeur ou simple bruissement ? Richard Ramos, invité hier soir, a évoqué, dans son mail de fin d'émission, son attachement à la liberté d'expression au sein de France Bleu. On a bien compris le message.

France Bleu Orléans, qui a déjà dans ses rangs une nouvelle conseillère municipale d'Orléans d'opposition en la personne de Carole Miko, serait devenue trop marquée politiquement ? Dérangerait-elle un certain pouvoir qui la trouverait politiquement incorrect ? J'espère me tromper. Mais il n'y a pas de fumée sans feu, surtout au Grand Bûcher.

Alors, souhaitons que cette rumeur ne tourne pas au règlement de compte, et que France Bleu Orléans reste la radio "citoyenne" qu'elle est devenue, grâce notamment à son ancien directeur Antoine Maestracci et à ses animateurs et journalistes, qui ont su, par leur style novateur, porter cette radio parmis les plus écoutées et plus appréciées de l'AgglO d'Orléans.

En attendant, longue vie au Grand Bûcher. Qu'il continue à la rentrée prochaine, avec Mathieu Maillard bien-sûr, pour le plus grand bonheur de tous et surtout du mien.

Publié dans Médias

Commenter cet article

Moonbloggeur 26/03/2008 15:48

Au fait, merci à Fansolo pour m'avoir donner l'info hier, qui m'a permis de faire ma petite enquète ...

espritlibre 26/03/2008 14:43

Je ne sais pas si Le Grand Bûcher fait venir beaucoup d'auditeurs, mais j'écoute France Bleu depuis que je sais qu'il est possible d'y entendre Fansolo, Miguel, Mourad, Minijack, Johan, JPM et bien d'autres.Bien qu'il existe d'autres émission de qualité sur cette station, si le Grand Bûcher disparaît, je préfère revenir à des radios nationales.Bien à vous.

Polyborus Plancus 26/03/2008 13:52

Faire venir pas mal d'auditeurs, Moon ? Oui, je le pense vraiment.Sur France Bleu Orléans, c'est surtout l'originalité qui peut attirer les auditeurs : je pense à Mohamed Bouqriti (bravo) et Mathieu Maillard (re-bravo).C'est grâce à eux qu'on se met à écouter, et qu'on a une chance de rester branché sur cette radio pour découvrir le boulot des autres.Si on nous enlève ça...!!

Moonbloggeur 26/03/2008 11:30

Cher Mourad,Je te remercie pour ces précisions, et je remet ici le lien vers ton article : http://www.libeorleans.fr/libe/2008/03/le-dpart-dantoi.htmlPour ce qui est de la "piste de travail", je ne peux m'empècher de penser que l'on n'envisage pas de modifier totalement ou carrément supprimer une émission qui n'a que 1 an d'âge sans explications réelle, même si elle n'est pas politique, surtout que le Grand Bûcher doit faire venir pas mal d'auditeurs.Mais il y aura sûrement bientôt une explication ...

Mourad Guichard 26/03/2008 11:15

Cher Moonbloggeur,Ceci n'est pas une rumeur, mais une information rapportée (donc vérifiée) par LibéOrléans au bas de ce papier: http://www.libeorleans.fr/libe/2008/03/le-dpart-dantoi.htmlIl n'est pas encore question de suppression, mais c'est une "piste de travail", donc une possibilité non écartée par la direction de France Bleu. Personnellement, si on peut parler de réglement de compte, l'affaire n'a rien de politique. Hélas, les choses semblent plus terre à terre...Amitiés.