Brice Hortefeux chez Ruquier : ces signaux qu'on déteste

Publié le par Moonbloggeur

Brice Hortefeux, en grand professionnel de la politique, est venu faire son show dans "on est pas couché" de Laurent Ruquier. Il nous a (re)servi un fois de plus les même plats. Et avec, pour terminer, quand on lui demande d'expliquer comment il fait pour expulser arbitrairement 25 000 clandestins, il dit "il faut adresser des signaux".


Mais ce qu'il n'avait pas prévu, c'est la question de Sébastien Tellier, candidat français au prochain concours eurovision :

Publié dans Politique

Commenter cet article

BCT 21/04/2008 19:49

Personnes humaines....à vocation à être reconduit....titre
de transport, titre de transport...eau à 6°....OQTF...peur
....flics....noyé.....C'est très dur à vivre....surtout pour lui ! Pourquoi ils acceptent le retour après un voyage aussi long et dangereux ? Parce
qu'ils aiment ça ! Pourquoi 25000 et pas 24000 ou 26000 ? Parce que 25000 c'est un chiffre
rond ! La France est le premier pays à égalité avec la Suède pour le nombre de
demandeurs d'asile...???...??? Surtout pour les Tchétchènes qui vont être
expulsés ! S'occuper des sans papiers c'est être bien pensants...dixit Zeymour ! Quel
con ce mec ! Heurtefeux est toujours à la même place. Celle du lampiste qui doit exécuter
les basses oeuvres et ratisser les électeurs de l'extrême droite. On se souviendra de lui, avec son ami Sarkosy, comme celui qui a fait revivre
les heures les plus sombres de notre histoire.