LES PETITES FOULEES … dernière édition ?

Publié le par Pedro / Polyborus Plancus

J’avais bien lu sur les affichettes collées un peu partout dans la commune : s’inscrire avant le 31 mai... Et puis, j’avais repéré une grande banderole annonçant l’événement : « Les Petites Foulées Abraysiennes », vendredi 6 juin, 18h30 …

Il y a du monde sur le chemin de l’école Jacques Prévert, quartier du Clocheton, à Saint-Jean de Braye. AMBIANCE INCROYABLE. Enfants dans tous les coins, qui s’approchent du podium (installé pour l’occasion sur le parking de l’école) pour récupérer leur dossard. Ah bon, les petits aussi vont courir ? Oui, la première course est réservée aux 5/7 ans. Le parcours sera plus court évidemment pour eux (environ 1 km au lieu de 2). Ensuite, deux autres courses (une ‘filles’ et une ‘garçons’) pour les 8/10 ans. Les grands donc.

Et les adultes ? C’est quoi ce jeu de mots « Faites des paires » ?? La fête des pères, ce n’est pas le 15 juin ? Je n’ai rien compris, moi … Ouf : une maman qui participe depuis plusieurs années explique : les adultes peuvent soit courir, soit marcher, mais ils participent à deux. Deux hommes, deux femmes, ou un de chaque, rapides ou pas, cela n’a aucune importance. Ce qui compte, c’est d’arriver ensemble… et d’être les plus nombreux possibles à défendre les couleurs d’une école. A la clef, il y a du matériel sportif à gagner pour les élèves de l’école la mieux représentée !

Cette année, c’est encore plus la fête : Les adultes qui le souhaitent se sont déguisés : un jury, composé d’enfants des différentes écoles, désignera les plus beaux. Tout le monde joue le jeu, avec bonne humeur. Du coup, ça grouille sur le parking : enfants qui se préparent, parents à perruques, instits, accompagnateurs, secouristes. Le patron d’ATAC est là, c’est son magasin qui régale depuis des années. Le maire aussi, souriant, à l’aise. Je voudrais féliciter celui qui organise ça depuis des années, Olivier De la Fournière, mais on m’en dissuade : il va suivre les courses à vélo, pour être sûr que tout se passe bien et qu’aucun enfant ne fait un malaise. Pas franchement le temps ! Tant pis. Je profite, avec l’impression d’être au milieu d’un joyeux bazar, pourtant très bien organisé.

Les instits épinglent les dossards (pré-imprimés) sur les torses des bout’chous. L’un des maîtres, qui s’occupe du micro, annonce que M. Machin cherche un partenaire pour la course… Un monsieur à côté de moi se fait tanner par sa dame : « Allez, tu y vas ? » ... Le temps file, le défilé costumé et le podium des récompenses succèdent aux différentes courses : on n’a pas vu le temps passer ! La foule se disperse tranquillement, le sourire aux lèvres. Cette soirée est un franc succès.
Et pourtant… on me dit qu’Olivier De la Fournière passe la main l’an prochain… mais qu’il ne sait pas à qui. Cette 11ème édition des foulées serait donc peut-être la dernière ?…

Ah ben non alors ! Moi, l’an prochain, je reviens !

Article écrit par Pedro
photos mises à disposition par Steph / Polyborus Plancus

Publié dans Sport

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Steph / Polyborus Plancus 12/06/2008 22:21

Précision que n'apporte pas l'article de Pedro :Olivier De la Fournière est aidé pour l'organisation, par Christine Cellier et Pascale Chagué.Je pense qu'il est bon de les remercier !De là à ce qu'elles prennent le relais l'an prochain... ????