L'inflation cachée de la grande distribution

Publié le par Moonbloggeur

C'est toujours un plaisir de découvrir le nouveau numéro du magazine Que Choisir. Mais un plaisir un peu stressant, car les nouvelles données ne sont pas toujours très bonnes ...

Le numéro 462 nous offre une grande enquète sur les prix de l'alimentation dans la grande distribution. En janvier, on avait découvert que l'Intermarché de Chécy était l'un des moins cher de France sur les produits de marque. Ce mois-ci, sur l'ensemble des produits testés, c'est l'Intermarché de Châteauneuf sur Loire qui est le moins cher du Loiret. Mais la mauvaise nouvelle, c'est que les prix ont pris une grosse claque !!! Sur l'ensemble du territoire français, les prix ont flambé, en moyenne, de 6,6 %.

Un vrai mystère, donc, cette hausse des prix. Quand on la compare à l'inflation, qui est de + 3,6 % (sources INSEE), il y a un écart de plus de 50 % !!! Qui dit vrai, alors ??? Je vous laisse réfléchir ...

Bon, en attendant, vous pouvez retrouvez les chiffres appliqués dans le Loiret par votre hyper favori dans le tableau ci-dessous :

(1) Evolution des prix entre septembre 2007 et mai 2008 en %
(2) Niveau de chereté du magazin en % par rapport au prix moyen national


Sources : Que choisir n° 462

Publié dans Sondage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Inter Chécy, moins cher sur les grandes marques, c'est sûrement bien, mais quand on fait attention à son portefeuille, on en achète peu, des grandes marques.Au final, je suis bien d'accord, BCT, Inter est à éviter... :-(Il me semble que l'inflation prend en compte tout un tas de produits de consommation. Du coup, comme CD, tee-shirts, appareils photos, clefs usb, etc, coûtent moins cher qu'il y a 3 ans par exemple, ça fausse les résultats. Il faudrait se baser sur les mêmes données.Je pense que la situation économique de notre pays, et donc de notre peuple, fait qu'on aurait bien besoin que les négociations et les discussions sur les salaires, les loyers, etc, ne soient pas basés sur "l'inflation" comme on l'entend aujourd'hui, mais sur l'évolution des dépenses "obligatoires" de base : nourriture, eau, électricité, gaz/bois de chauffage...Alors seulement on pourrait discuter.C'est d'ailleurs sur des détails de dépenses que se basent les juges pour évaluer ce que vous pouvez payer (pension alim, etc.) et non sur l'inflation et votre seul salaire.Sinon, je ne sais pas si vous avez entendu ça, les uns ou les autres. Il paraît que le chomage a un peu ré-augmenté.Quand on connaît les mesures drastiques mises en place pour faire artificiellement baisser ces chiffres, cette hausse a de quoi fortement inquiéter.
Répondre
J
Moon est revenu de vacances, et ben c'est pas trop tôt !Le lac n'a pas eu de vacances, trop de chasseurs
Répondre
B
L'avenir ce sont les marchés de plein air.
Répondre
M
De toute façon, il y a belle lurette que'il n'y a plus de concurrence entre les hypers. La quasi uniformité des prix appliqués par chacun le démontre bien. Y-aurait-il entente sur ces prix ??? (ce qui est formellement interdit par la loi)
Répondre
B
Celui qui dit vrai c'est mon porte-feuilles !Celui qui dit qu'Intermarché Chécy est le moins cher n'a sûrement pas de soucis de trésorerie...
Répondre