CLEO, oh, oh, y-a quelqu'un dans le tuyau ???

Publié le par Moonbloggeur

La seconde ligne de tramway, c'est LE feuilleton qui va nous enchanter les années à venir dans l'AgglO d'Orléans. Aux dernières nouvelles, sa mise en service est repoussée de 6 mois, passant de l'automne 2011 à l'été 2012. Les travaux d'aménagement du boulevard Marie-Stuart devrait toutefois débuter les jours prochains.

Pour suivre l'évolution de "CLEO", l'AgglO à mis en place (voir le n° 18 de la lettre de l'AgglO de septembre 2008) un site internet. Ma curiosité n'a fait qu'un tour, et je me suis empressé de me connecter sur le dit-site (adresse : www.cleo.agglo-orleans.fr).
Et là, quelle surprise ... Le site n'est pas encore ouvert. Je suis très déçu, moi. Dommage. Le webmaster ne doit pas être encore revenu de vacances, prenant de cours le service com' de l'AgglO.

Un peu obstiné malgré-tout, j'ai fait ma petite recherche, et j'ai trouvé un blog qui parle de ce site : http://presentation-cleo.skyrock.com. Un blog un peu étrange, mais qui donne des infos sur CLEO, et qui offre en sus des liens sur d'autres blogs parlant du réseau de bus de l'AgglO. En attendant, c'est toujours ça ...

Info de dernière minute : le site www.cleo.agglo-orleans.fr est enfin disponible, plusieurs jours après son annonce dans le journal de l'AgglO ... Il était temps !!!

Publié dans Transport

Commenter cet article

la fouine 17/09/2008 09:59

Bravo pour les commentaires de conconbre masqué.  Cependant, il me semble important de souligner que l'Agglo continue de s'empetrer dans ses contradictions car le site consacré a CLEO qui vient de paraitre montre le tracé à St Jean de Braye qui ne se fera pas. (Pont Bordeaux, Av LJ Soulas). Et oui il faut le voir pour le croire !!! (j'ai controlé ce matin

Moonbloggeur 15/09/2008 12:29

Merci pour ces présisions, concombre masqué !!!

Le concombre masqué 14/09/2008 20:13

Par contre "Regard" en parle et c'est rassurant. Mais je m'aperçois que le Groupe d'opposition municipale parle, s'exprime, et eructe un "LE TRAM : Projet en panne !" avec un point d'exclamation rageur.Magnifique !Nous avons l'opposition la plus amnésique de l'AgglO.Petit rappel :
"Comme
j'adore ce sujet et que je le trouve éminemment intelligent dans la manière
avec laquelle il a été mené je vous fais un petit rappel historique (les écrits
restent, les paroles s'envolent). - Merci à CDG de "monorleans.com" pour sa participation bien
involontaire à ce rappel historique - Merci à Serge à Charles-Eric et à Jacques pour les fous rires - Merci à la population de l'AgglO pour sa patience.
Rappel sur les délais de la ligne A :
Déclarée
d'utilité publique le 28 Juillet 1998, la première ligne Orléanaise a été mise
en service le 24 Novembre 2000 !
Quid de la ligne B ?
Déclarations : Serge Grouard, maire d'Orléans, lors du Conseil d'Agglo du 3 octobre 2002 : «
Quand j’entends dire "faisons un tram court", je dis que, pour le
coup, c’est un tramway au rabais. Dans les documents que j’avais préparé, car
ce débat est fondamental, j’avais écrit : "Je pense qu’il ne viendra à
l’idée de personne de proposer une telle solution", c’est à dire un
tramway court que j’appelle un tramway au rabais. Si nous faisions ce choix, ce
serait mettre à bas cette logique fondamentale de solidarité intercommunale ».
Jacques Chevallier, l'ancien maire de St Jean de Braye, lors du Conseil
d'Agglo du 23 octobre 2002 : « Le tram-fer n’est pas adapté et offre une
capacité supérieure à ce qui nous est nécessaire. Le mode tram-pneu est
largement suffisant. S’agissant des contraintes d’insertion, le tram-fer n’est
pas le mieux adapté et loin de là, pour ce genre de situation et la solution
tram sur pneu l’est beaucoup plus. De plus, on en peut pas dire que le tram-fer
soit un produit innovant. Pourquoi se priver d’une solution qui évite ce
problème de bruits de vibrations, telle que le véhicule sur pneu ? »
Charles-Eric Lemaignen, président de l'agglo,
lors du Conseil d'Agglo du 5 octobre 2003 : « Je crois profondément qu’il
nous faut pour notre agglo un tram bus sur le tracé long, en passant par les
mails. J’y crois non pas pour un choix au rabais, j’exprime un choix de
conviction. Le tram-bus est un merveilleux engin qui fera encore des progrès,
qui est sans doute l’engin de l’avenir. Toutes les autorités organisatrices et
tous les exploitants avec qui j’en parle aujourd’hui regardent avec un intérêt
évident tous les modes intermédiaires car ils ont l’avantage de combiner à la
fois la modernité, la souplesse d’exploitation et un coût bien moindre. C’est
pourquoi je vous proposerai, avec conviction et enthousiasme, de choisir un
tram-bus, sans s’engager vis à vis du constructeur, qu’il soit Civis ou
Philéas, on fera un appel d’offre sur un site long en passant par les mails. »
Cerise sur le gâteau : Rappel : (source « monorleans)
La Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports attribue
un "Ticket Rouge" à Charles-Eric Lemaignen, président UMP de l'AgglO
d'Orléans. Nous citons "in extenso" la mention qui justifie le prix :
"Charles-Eric Lemaignen, président UMP de la communauté
d’agglomération d’Orléans, pour sa gestion désastreuse du dossier de la
deuxième ligne de tramway de l’agglomération qui débouche sur le choix d’un
tracé aberrant et des prévisions de trafic ne justifiant pas le recours à la
technique du tramway alors que le potentiel de trafic est comparable à celui de
la première ligne."
Rappel de "monorleans" le 10 juillet 2006.
Depuis qu'ils sont au pouvoir,
Grouard à la mairie, et Le Maignen à l'AgglO, nous mènent en bateau...
Souvenons-nous des épisodes
précédents :
- 2001 permet enfin à Orléans de connaître la vérité : le tramway est un engin
dépassé, la droite allait nous le démontrer...
- 2002 est le début de la grande étude lancée par Le Maignen : expos, plaquette
luxueuse, rien n'est oublié pour bien nous expliquer que l'essentiel est de
déterminer le tracé avant le mode de transport... Alors on s'y attelle, et on
vote un tracé...
- 2003, c'est l'extase ! Car après le vote définitif du tracé, l'agglo vote
définitivement pour le Civis, qu'elle ose appeler "tram-bus guidé"
sentant que le tram plait à tous ceux qui l'utilisent. C'est en fait un gros
bus qui pue : moteur diesel qui consomme 120 litres de gasoil aux 100km, et un
conducteur assisté par une caméra qui filme des repères peints sur la
chaussée... Mais voila, le gros bus qui pue ne plait pas aux orléanais,
pourtant venus en nombre le découvrir place du martroi... Alors on remballe, et
on recommence...
- 2004, c'est la révélation ! Au diable le dogme du tracé avant le mode, on
sait maintenant qu'il faut déterminer le mode car les contraintes qu'il impose
détermine le tracé... Et on choisit un tramway sur pneu, car, c'est évident un
tramway sur rail, c'est ringard ! On choisit donc un tramway sur pneu (on
appelait ça un trolley avant, ou un bus !) qui ressemble à celui de Nancy :
c'est à dire avec un rail central ! Puisque deux rails, c'est ringard, on
choisit un seul rail... on nage dans le délire le plus total...
- 2005, après la révélation, l'apocalypse... l'appel d'offre n'est pas valide
car un seul constructeur répond... il faut donc reprendre le projet au début...
On décide alors de définir le tracé (c'est logique, non ?) mais surtout de
l'écourter en allant de la frontière de La Chapelle St Mesmin avec St Jean de
la Ruelle à St Jean de Braye, en laissant tomber toutes les zones qui
s'urbanisent, et s'urbaniseront dans les années à venir : l'objectif d'un mode
de transport permettant le développement est manifestement mis de coté. Pire,
on décide que c'est à chaque commune traversée de définir son tracé communal :
adieu la cohérence de la ligne, vive le chacun pour soit !
- 2006 : vous n'aviez rien compris, manifestement... L'important, c'était de
bien faire l'étude... Et maintenant que l'étude est bien faite, tout le monde
le sait, l'idéal c'est le tramway sur rail ! C'est évident !
On en sommes-nous ? Après avoir
multiplié les votes "définitifs", rien n'est arrêté ! Pour le tracé,
à l'est ça bouge : plus de 7000 signatures protestent contre le fait que le
tramway n'aille pas jusque Chécy et Mardié et qu'il n'utilise pas l'emprise
ferroviaire. La réunion du 6 juillet 2006 est un fiasco pour Le Maignen :
toutes les prises de parole ont montré l'absurdité des choix de l'agglo ! Pour
l'ouest, le délire est total : pas de site propre faubourg madeleine, pas de
site propre rue des carmes ! Autrement dit, le TCSP devient un TCSPP (Transport
en Commun en Site Pas Propre !)
Coté mode de transport, l'appel
d'offres a reçu une seule réponse : Alstom, le constructeur de la 1ère ligne !
Et il propose quoi ? Les mêmes voitures que pour la 1ère ligne, dans leur
nouvelle version puisque quelques années ont passé. Il faudra juste trouver une
solution pour le caprice de not'bon'maire : il ne veut pas de caténaires rue
Jeanne d'Arc, c'est pas idiot, mais ça coute beaucoup, beaucoup plus cher ! De
quoi nous faire attendre encore un peu !
Coté planning, on nous annonce un début des travaux pour 2008 (Grouard ne veut
pas risquer une élection municipale en plein chantier !) pour une fin estimée à
... 2011 ! Le délire ! Au détriment des orléanais, et d'une vraie politique de
développement durable !"


Ah ça fait du bien...j'adore l'hisoire, la chronologie des faits.
Alors dire "projet en panne !" c'est un peu court. Par contre je n'ai pas la mémoire courte et d'autres non plus.