Temps de parole : pourquoi eux et pourquoi pas nous ?

Publié le par Moonbloggeur

Depuis le début de l'année, le CSA demande aux radios françaises de décompter le temps de parole politique de 1800 personnalités.

Johnny Hallyday, Cali, Luc Besson ou encore Doc Gynéco se retrouvent ainsi classés en soutien à un parti politique. Mais sur quels critères ces personnalités ont-elles été choisies ? Et sur quoi peut-on dire que un-tel est UMP ou une-telle PS ? Drôle de système, tout de même !!!

Pourquoi doit-on décompter le temps de parole de Johnny (pour l'UMP) et pas celui de Michel Dutruc qui soutiendrait le PC ou le MoDem ? Et moi, si je parle à la radio pour soutenir le PS, pourquoi ne tient-on pas compte de mon intervention ? Bizarre ...

Pourquoi s'obstine-t-on à classer la population en catégorie ? Et pourquoi 1800 personnalités et pas 2000 ou 20000 ? Et si une de ces personnalités défend le parti opposé à sa "case" d'attribution, comment comptabilise-t-on son intervention ?

Un vrai casse-tête pour les radios, non ? A force de vouloir tout contrôler, tout comptabiliser, tout maîtriser, on va finir pas tous devenir fou !!! Et là, on sera enfin tous classés dans la même catégorie ...

Pour retrouver la liste des 1800 personnalités, cliquez ici.

Sources : le Nouvel Obs

Publié dans Sarkoland

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article