Dior Saint-Jean de Braye : les gendarmes mettent les salariés au parfum

Publié le par Moonbloggeur

Une info qui n'est pas passée inaperçue la semaine dernière à Saint-Jean de Braye.

Le site de Christian Dior-LVMH, située sur notre belle commune, vient de faire appel à la gendarmerie pour verbaliser les salariés qui auraient la fâcheuse idée de ne pas respecter le code de la route dans l'enceinte de l'entreprise. Une note de service a en effet été envoyé par le directeur du site, Jean-Dominique Bosq, en rappelant quels étaient les "manquements" au code de la route constatés par la direction sur le site abraysien : vitesse excessive, ronds-point pris en sens inverse, conduite en téléphonant ... La liste est longue, selon la direction.

Les 1 300 salariés de l'usine vont donc voir apparaître des radars mobiles pour "flasher" les méchants employés. Drôle de méthode, non ? Jean-Dominique Bosq précise tout de même "qu'il s'agit d'une démarche de prévention (...)". "Il se réserve ensuite le droit de sanctionner en interne les contrevenants, mais de manière légère, puisqu'ils feront seulement un peu de marche à pied en stationnant leur voiture à l'extérieur du site" ...

Ouf, vaut mieux ça que des morts, remarquez ... Puis comme ça, les méchants employés pourront se garer soit sur le parking "visiteurs", soit sur le parking des entreprises voisines. En effet, quand on connaît un peu le coin, on sait qu'il n'y a pas beaucoup de parkings publics dans le secteur.

Le sujet a été débattu sur France Bleu Orléans, au Grand Bûcher. Fansolo, le lamentable blogueur, a trouvé la solution pour éviter les gendarmes :


Bon, moi, je préfère Dior quand il fait des publicités comme celle là :


Sources : La Rép', France Bleu Orléans

Publié dans Sécurité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Miguel 10/06/2009 21:54

beau titre, en tout cas !

Tryphon 09/06/2009 22:53

Qu'est-ce qui fait que soudain son humour fout le camp quand on plaisante avec la sécurité routière ? (cf. aussi un échange sur les radars).Peut-être quelques morts parmi ses proches.Désolé ! Je sais bien que ce n'était pas le sujet du billet.