Affaire Clearstream : "pendu à un croc de boucher"

Publié le par Moonbloggeur

Monsieur de Président, il y a longtemps que vous êtes entré dans une boucherie ?" La question est si incongrue que Jacques Chirac reste coi quelques secondes. En ce mois de mai 2006, Nicolas Sarkozy revient une nouvelle fois sur l'affaire Clearstream et Dominique de Villepin, qu'il considère comme le cerveau de la conspiration. "Nicolas, arrête avec ça", dit Chirac. "Monsieur le président, vous avez acheté de la viande, récemment ?" insiste Nicolas Sarkozy d'une voix blanche. Chirac est de plus en plus ébahi. "Nicolas, qu'est-ce que tu me racontes ? Tu es fatigué, ajoute celui qui achève son second mandat. Il faut que tu te reposes ..." Alors Sarkozy, glacial : "Ne me parlez plus jamais ainsi. Ne me dites plus jamais que ce n'est rien. Je retrouverai le salopard qui a monté cette affaire, et il finira pendu à un croc de boucher."

Voilà ce qu'aurait dit le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE EN POSTE à  son PREDECESSEUR.

Quand j'ai lu l'article sur l'affaire Clearstream dans le Nouvel Obs' n° 2341 de fin septembre, j'ai été abassourdi. J'avais déjà entendu la phrase que Nicolas Sarkozy aurait prononcé sur le "croc de boucher", mais je ne savais pas dans quel contexte et à qui ces mots auraient été dit (pour qui, ça je le savais). Je n'en reviens toujours pas. Vous vous rendez compte, un homme devenu Président de la République capable de dire ça ??? Même de le penser, c'est déjà trop ... Je n'en reviens toujours pas ...

Sources : Le Nouvel Obs'

Publié dans Sarkoland

Commenter cet article

Fansolo 09/10/2009 19:31


http://www.oublier-le-cantal-c-fatal.com/pages/films.php?id=4

A voir chez Circé


polikarpov 09/10/2009 15:43


Je lance un concours :
Qui a dit ça avant lui ?