Bou'diou !!!

Publié le par Moonbloggeur

Les habitants de Bou, dans l'AgglO d'Orléans, sont en colère. Depuis quelques semaines, ils n'ont plus accès aux bus du Conseil Général. Voilà pourquoi, pour se déplacer, ils souhaitent pouvoir utiliser la SEMTAO (ou SETAO, ou TAO ?), comme tous les contribuables de cette AgglO. En retour à leur demande, voici un petit florilège des réponses des dirigeants élus :

- Charles-Eric Le Maignen, président de l'AgglO : "Le transport public, on ne peut pas l'avoir pour chaque habitant de l'Agglomération".

- Muriel Chéradame, en charge des transports à l'AgglO : " (...) Des moyens supplémentaires ont été mis en oeuvre. A ce titre, Il y a plus de 5 000 kms supplémentaires qui sont faits, par l'Agglomération, pour améliorer la desserte de Bou au regard de ce qu'elle était initialement. Il n'y a pas eu rien de fait. Puis je voulais aussi relativiser cet impact, parce qu'effectivement tous les jours il y a sur l'AgglO plus de 100 000 personnes qui sont transportés sur le réseau de l'Agglomération. Que le point dont on parle, c'est un point qui est stygmatisé mais ça ne relève que du transport d'environ une trentaine de lycéeens et que ce n'est donc pas tout à fait à la hauteur d'un vrai réseau d'agglomération."

Pour en rajouter une couche, Charles-Eric Le maignen propose d'installer une station "vélo+" à Bou, pour permettre aux "jeunes" de rejoindre la commune voisine de Mardié, où les bus partent plus tôt.

En attendant, Orléans aurra bientôt son tramway avec alimentation par le sol (sans catenaires) dans certaines rues, aussi en partie financé (le tramway) par les habitants de Bou ... Ca laisse songeur.

Sources : La Rep', France Bleu Orléans

Vous pouvez retrouver le reportage de France Bleu Orléans du journal de 7h du 20/11/2009 ici :

Publié dans Transport

Commenter cet article

Will 23/11/2009 16:58


"cela ne concerne qu'une trentaine de lycéens donc ce n'est pas à la hauteur de la communauté d'agglo"
Je suggérerais donc aux trente familles concernées de cesser de payer leurs impôts locaux, puisque cela ne concerne pas l'agglo...


Polyb 20/11/2009 22:06


Oui, ces propos sont méprisants, et ils sont déplacés.
Cette agglo est décidément bien loin des réalités du terrain, un peu comme Paris de la province...
Il ne faut pas baisser les bras surtout !


gégé 20/11/2009 11:58


Il y a encore du progrès à faire pour que l'Agglo soit capable de mettre en oeuvre les principes de solidarité.
Bou est dans l'agglomération, à ce titre ses habitants fussent-ils peu nombreux, doivent recevoir un minimum de services : le transport en commun étant l'un de ceux là.
Les remarques de la vice Présidente aux transport et du Président de l'Agglo sont méprisantes pour les boumiens qui paieront l'impôt comme tout le monde.
Certes la desserte de Bou est proportionnellement plus coûteuse que pour des villes plus proches et plus densément peuplées mais, et c'est bien là le principe de solidarité, il faut rendre les
services nécessaires aux habitants sans à chaque fois mettre en avant la RENTABILITE chère à nos ultralibéraux.


Miguel 20/11/2009 10:53


Que l'agglO paye le tram, c'est normal. Qu'elle paye l'enfouissement qui est un aménagement de la commune, c'est beaucoup plus contestable.

Evidemment, l'argent qui est mis à un endroit ne va pas ailleurs.

Je comprend que ça ne fasse pas plaisir aux autres communes de l'AgglO à qui l'on dit "il n'y a pas d'argent"