Le Sénat à gauche dès 2011 (et plus, si affinité) ?

Publié le par Moonbloggeur

senat.jpgLes élections Régionales des deux prochains dimanches ont une importance plus grande que ce que l'on peut imaginer. Bien-sûr, ce vote est avant tout un enjeu local, on l'a bien tous compris. Mais au delà de cet enjeu, il préfigure ce que sera le vote suivant, à savoir les élections sénatoriales.

Le Sénat est élu par les collectivités territoriales : il  constitue, avec ses 343 membres, la chambre haute du Parlement français. Il détient le pouvoir législatif en concurrence avec l'Assemblée nationale.

Les sénateurs sont élus au suffrage universel indirect par les grands électeurs, qui ont eux-mêmes été élus au suffrage direct. Le collège électoral comprend environ 150 000 personnes :

- 577 députés,
- 1 870 conseillers régionaux,
- 4 000 conseillers généraux,
- 142 000 délégués des conseils municipaux ( soit 95% de l'ensemble des grands électeurs du Sénat)

Au vue des dernières élections municipales et cantonales (en 2008), et si la gauche augmente encore le nombre de ses élus régionaux, la possibilité que le Sénat change de majorité en 2011 est donc réelle. Nous aurions donc une nouvelle sorte de cohabitation : l'Assemblée Nationale à droite, le Sénat à Gauche. Un vrai camouflé pour Nicolas Sarkozy !

Et imaginons même plus (c'est un peu de la politique fiction, c'est sûr) : si le Président en place (Nicolas Sarkozy, donc) venait à se retirer (démission, décès ...), il serait automatiquement remplacé par le Président du Sénat. Je vous laisse imaginer le reste ...

Les élections Régionales 2010, même si Nicolas Sarkozy ne le souhaite pas, sont des élections aussi bien nationales que locales. On va vite s'en rendre compte dans les mois à venir. Et c'est bien pour ça qu'il ne faut pas oublier d'aller voter !

Publié dans Démocratie

Commenter cet article

Tryphon 10/03/2010 21:28


Un rêve pour nos mouflés