Merci Eyjafjöll !

Publié le par Moonbloggeur

cielbleu.jpg

Depuis que le volcan islandais Eyjafjöll crache ses cendres sur une bonne partie de la France, nous avons eu droit de :

 

- rédécouvrir la beauté du ciel bleu uniforme sans aucun trait blanc,

- écouter le chant des oiseaux sans qu'un "vrooouuum" infernal ne vienne perturber celui-ci,

- apprendre enfin à connaitre comment fonctionne un volcan,

- s'apercevoir qu'il y a quand même un nombre incroyable de français qui continue de prendre l'avion malgré la crise,

- échapper à Sarkozy s'agitant aux funérailles du président Polonais,

- de se dire que finalement, c'est qui le plus fort ? (même plus fort que Dieu), c'est la nature, bien-sûr !

 

Il parait même que cette catastrophe volcanique devrait être pire que le fameux 11 septembre 2001 ... Enfin bon, c'est pas la fin du Monde, non plus.

Publié dans Environnement

Commenter cet article

Michtotoro 21/04/2010 13:54



Moonbloggeur, ce petit "up" me fait honneur...



Moonbloggeur 21/04/2010 12:11



@Michtotoro : votre commentaire est lumineux ! Il démontre bien que la Terre, même si elle continue de tourner, ce n'est plus vraiment de façon très ronde.



Michtotoro 21/04/2010 09:07



Bah, je suis peut-être un peu un méchant con mais je partage assez ton point de vue mon cher Moon. Je ne sais pas mais dans ce monde tout clean où tout marche comme il faut grâce à l'Homme qui a
tout bien rangé (ou plutôt dérangé) comme il en avait envie, que la Nature reprenne ses droit et qu'un grain de sable (de cendre pardon) vienne tout gripper la belle machine moi...ça me
plaît!


Certes je ne suis pas bloqué avec mes mouflets, la tourista, sans une thune en poche, dans une aérogare désaffectée de la Papouasie occidentale. Je partage d'ailleurs le désarroi et la détresse
des ces naufragés du ciel. A ce propos ne vous inquiétez pas, on vous envoie Nanard Kouchner le French Doctor pour régler ça.


Certes je ne suis pas pilote de ligne, devenu chômeur technique, bloqué au sol comme un vulgaire rampant (beurk!). Je ne peux même plus caresser l'espoir (et la croupe rebondie) de revoir Cynthia
cette jeune hôtesse de l'air au sourire enjoleur. Celle que les membres de notre belle corporation des pilotes surnomment Manfred Von Richtofen tant elle manie le manche avec
virtuosité.


Ce qui me réjouit dans tout ça aussi, c'est que d'un seul coup tout le monde découvre l'existence de l'Islande. Ce pays minuscule peuplé de barbares blonds et gigantesques à la langue et aux
noms imprononçables pour tout gosier civilisé. Ce paysage où chaque taupinière est un volcan et où chaque flaque d'eau est à 200°C avec des teneurs en soufre qui font passer le pinard de mon
pépère pour de l'eau claire.


Voilà, puis j'aime bien me dire aussi que peut-être qu'un jour, on finira comme les dinosaures, que les volcans d'Auvergne se réveilleront et feront fondre le Vulcania de VGE pour de vrai...ça
relativise notre état d'humain, ça remet en place quoi!



Marie 19/04/2010 13:54



Je rectifie je voulais dire bien vu. Avec mes excuses.



Marie 19/04/2010 13:53



Tout simplement : bine vu !