Orleans jazz : du pur plaisir

Publié le par Moonbloggeur

orleans-jazz.jpg


Orleans jazz, hier soir, au Campo-Santo d'Orléans, 20h30 : Plus de 2 000 personnes ont assisté au concert du Thomas Enhco & Co en 1ère partie, puis de Dee Dee Bridgewater accompagné de son groupe de musiciens maliens en seconde partie.

Merci Orleans jazz de m'avoir fait découvrir une musique que je n'ai pas trop l'habitude d'écouter. La virtuosité de Thomas Enhco & Co a réchauffé le Campo Santo, frigorifié par la fraicheur et la pluie. J'ai même cru que Claude Nougaro allait débarquer sur scène : ah, quand le jazz est là ...

Merci Orleans jazz d'avoir invité Dee Dee Bridgewater, nous faisant voyager au coeur de l'Afrique avec ses rythmes andiablés. Par moment plus douce, elle a, avec son groupe, offert au public l'étendu son talent.

cathedraleorleansjazz.jpg

J'ai même pu admirer la cathédrale d'Orléans, illuminée par le seul (et court) rayon de soleil de la soirée. Et le hasard fait bien les choses : elle faisait retentir ses cloches juste entre deux morceaux de jazz ... 

Alors, n'hésitez plus : venez à Orleans jazz, c'est du pur bonheur ...


Photo : Moonbloggeur
Sources :
http://www.orleans.fr/orleansjazz

Publié dans Culture

Commenter cet article

BCT 28/06/2007 20:34

Mooblogger je suis d'accord avec toi. Des moments comme ça sont à préserver. J'étais hier soir à l'Argonne. Une soirée "Couscous" dans un centre social. Il y avait en début de soirée une fille de 18 ans qui était venue chanter et danser, invitée par les organisateurs. Du jazz, de la variété, du Brel, du Piaf et des chansons personnelles. Une merveille. Une inconnue pour moi mais pour les quelques habitants de l'Argonne qui étaient là un instant privilégié. Pas de Star’ac, de Nouvelle star, pas de l’éphémère mais du très bon. Elle s’appelle « Tatiana », issue de l’Argonne, si les requins ne la mangent pas elle ira très loin.